Bricolage de tete panoramique

Bricolage de tete panoramique
4 years, 9 months ago 0
Posted in: Actualite, Tutoriel
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vous êtes bricoleur, vous avez une tête panoramique, vous pensez que vous pouvez l’améliorer ? Oui, alors lisez la suite.

L’original

J’ai une tête panoramique Manfrotto 303SPH et une base de mise à niveau mais je n’en ai jamais été pleinement satisfait pour plusieurs raisons. Quand bien même c’est l’une des meilleure sur le marché, il lui manque quelques petites choses.

Points forts

  • Stable. Lourd, certes, mais stable et capable d’accueillir des boitiers pro plus gros (donc lourd aussi). Le poids n’est pas vraiment l’ennemi ici. La stabilité a un prix! Évidement si vous n’êtes pas taillé comme un bucheron des montagnes, cela vous pénalise un peu. Le vent en montagne peut faire gigoter et provoquer des flous de bougé qu’il est très fastidieux et difficile à rectifier.
  • Fourni avec suffisamment d’accessoires pour moduler suivant ce que l’on souhaite. Qui peut le plus, peut le moins.
  • Pliable, démontable pour un transport plus confortable.

Points faibles

  • Ne permet pas de faire une prise de vue du nadir naturellement. Certains développent même des techniques de « penché » pour contourner le problème. Ou pire: à main levée. De jour cela peut aller de nuit, jamais. D’autres têtes panoramique le font pourtant. Toutefois elle sont nettement moins stables.
  • L’axe de rotation horizontal n’est pas cranté. C’est le truc le plus bizarre.

La tête modifiée

Qu’est ce que l’on veut au final ?

  • Une tête stable
  • Prendre le nadir sans un tas de difficultés ou de méthodes alambiquées
  • Avoir un cranté sur l’axe horizontal
  • Garder la modularité et les volumes sensiblement égaux

Comment va-t-on y arriver ?

Avec un peu de préparation et quelques pièces supplémentaires.

  • 2 x Rotules panoramique 360° : 300N
  • 1 x Plateau coulissant universel : 357
  • 1 x Foret taraudeur pour créer un pas de vis.
  • 1 x « Tourne à gauche »

D8H_2223 export web

Les deux rotules vont ajouter des fonctionnalités tandis que le plateau va plutôt servir d’adaptateur pour remplacer le système de l’axe horizontal.

Le foret va permettre de passer une vis (8mm/150) que vous avez déjà. Ce sont celle qui permettent de fixer le boitier à un plateau. Le pas de vis n’est pas forcément nécessaire mais c’est je pense, un peu mieux que de percer un trou plus gros. Pour le coup ce serait un peu plus délicat et probablement pas dans les cordes de la plupart (matériel, agilité).

Le principe est de rajouter les 300N « entre » les éléments de la rotule. Celui du bas est assez facile à faire, celui du haut nécessitera le bricolage.

Les modifications

Première partie: légo land

  • Démonter la partie non crantée en haut du coude.
  • Démonter le plateau de base et le coude (marqué 303SPH).
  • Récupérer les bandes plastique du 357. Elle sont collées sur du métal. En y allant doucement, on récupère la bande de plastique et quasiment toute la colle avec.
  • Appliquer les bandes plastique sur le plateau de base en choisissant un coté. Elles sont moins longues que le plateau. Elle vont permettre de bien fixer la rotule 300N. Métal sur métal; ça glisse. Métal sur métal + plastique; ça ne bouge plus.
  • Utiliser une vis du 357 pour fixer le plateau de base + plastique et un des 300N.
  • Monter le coude sur le 300N.

Nous avons donc de bas en haut.

  • Rotule de Base 300N
  • Plateau de base (21cm)
  • Rotule 300N
  • Coude 303SPH

Deuxième étape: Le trou

 Le trou de la pièce maitresse (303SPH) est un trou de 8mm. La vis qui sert à fixer les 300N est de 8mm + filetage. Donc plus gros. Le foret taraudeur va permettre de faire l’opération.

Sur ce point je préconise de le faire avec un « tourne à gauche ». Une petite mésaventure m’a obligé à le faire avec une clé à pipe (de bonne qualité, je précise). Cela ne m’a pas arrêté car je suis un bon bricoleur et que je privilégie les bons outils. J’ai pu trouver dans mon bric à brac le bon outil. Libre à vous de le faire comme vous l’entendez. Mon conseil pour les bricoleurs du dimanche: prenez un tourne à gauche! Ce n’est pas très cher (surtout par rapport au foret taraudeur).

  DSC_2404 export web

Fixer les pièces à travailler sur un établi. Un bricoleur a toujours un établi et des serre joints pour fixer. Positionnez l’ensemble pour correspondre à un trou de l’établi. Il y en a déjà, ce n’est pas la peine d’en refaire. Avant de commencer le travail, il faut aussi s’assurer que l’on est à la verticale. Prenez une équerre pour le vérifier. Un bricoleur a aussi une équerre dans sa panoplie. Ce n’est pas très grave en soit de ne pas être à l’angle parfait, mais il faut un minimum de soin.

DSC_2393 export web

 Et puis une fois que l’on est paré, on peut y aller tranquillement. Il faut bien maintenir droit durant le début de l’opération. Une fois que c’est bien entamé, on sent que cela va tout seul.

 DSC_2392 export web DSC_2399 export web

Et hop un joli pas de vis!

DSC_2402 export web

Le montage de la partie supérieure

Grâce au pas de vis, tout devient facile.

  • Fixer le deuxième 300N avec une vis fournie avec le 357
  • Fixer le 357 sur le 300N (comme pour la base)

Et voila!

Finalement, c’est facile ou pas?

Si je dis « les doigts dans le nez » on va me traiter de poseur. Quand bien même:

  • Le métal est tendre (Aluminium), pas besoin d’être un titan.
  • Une simple équerre permet de vérifier que l’on perce bien aligné.
  • 10 minutes suffisent pour l’opération.

 Le résultat final

Démonstration

Avec cet équipement modifié, on peut tout faire. N’importe lequel des angles est en cranté. Le Nadir est disponible avec une simple opération. Si vous avez déjà fait un panorama de nuit, vous saisirez instantanément l’utilité de la chose. Un nadir à main levée, de nuit, t’oublies!

DSC_2410 export web

 

Certains disent : « c’est un peu haut ». Je dirais que tout dépend du boitier et de l’objectif que l’on utilise. Ici on a un boitier pro et un objectif Fish-Eye. Avec un 300mm ou un 600mm, c’est les canons de Navarone. La tête fait même un peu petit.

Une fois pliée, elle ne prend plus le même volume. Je dirai que c’est une autre distribution un peu plus pratique. L’ensemble est plus « carré ».

 

DSC_2411 export web

Test pratique des volumes

J’ai été très étonné de voir que parce que le volume change (pas en nombre mais en forme), les éléments deviennent facile à ranger. J’ai donc fait un petit test avec la valise « voyage » pour vérifier.

J’ai pu caser sans problèmes, deux objectifs supplémentaire et plus d’accessoires que de coutume. Voici la liste après 5 minutes de réflexion.

  • 1 x boitier D70 ou D800
  • 1 x 8mm fish-eye dans son sac dédié
  • 1 x 15mm fish-eye dans son sac dédié
  • 1 x Macro 200mm
  • La basse + niveau
  • La tête panoramique pliée
  • Des plateaux supplémentaires (tout en bas)
  • Accessoires divers
  • Chargeur + câble
  • Pare-soleil d’objectif
  • Crème solaire car en haute montagne, cela ne pardonne pas!

 Et ici c’est le bac principal. La « porte » permet de nombreuse possibilités supplémentaires. Avec quelques efforts d’agencement, je suis certain de pouvoir mettre 4 objectifs et 2 boitiers ainsi que la tête.

  D8H_2231 export web

Conclusion

Cela vaut le coup de le faire.

 

Facebooktwittergoogle_plusyoutube
Related Posts

Laisser un commentaire